Réseau Aquitain Formation et Information pour le Développement
Network for Training and Information on Development in Aquitaine

 
RAFID
 Accueil
 Présentation
 Organismes membres
 Centres de Documentation, Bibliothèques
 Revue des sommaires
 Actualités, informations
 Formations
 Contact
 Accès extranet
En français   In english
Pôle Universitaire de Bordeaux
 
  Le réseau RAFID regroupe depuis 1997 les universités et organismes spécialisés sur l'étude du développement dans les pays du Sud : il a pour but de faciliter l'accès aux ressources régionales d'information, de documentation et de formation.  
  RAFID - Présentation  
     
 

Le Rafid en 5 points

Les projets en cours | Les textes de références | Les membres

1. Qu'est-ce que le RAFID ?

Le Réseau Aquitain Formation Information pour le Développement (RAFID) est un Groupement d'Intérêt Scientifique dont les premiers travaux remontent à novembre 1997. Il se situe dans cadre du Pôle Universitaire Européen de Bordeaux et fédére les institutions et les organismes qui, dans la région Aquitaine, sont engagés dans des activités de formation et d'information sur les pays du Sud et plus particulièrement les pays en développement.

2. Pourquoi a-t-il été créé ?

Les régions européennes peuvent aujourd'hui, dans le contexte d'une plus grande décentralisation et d'une meilleure visibilité, présenter et proposer au reste de la communauté les domaines dans lesquels elles excellent. Pour cela, il est important d'y regrouper les potentialités pour mieux afficher les thématiques. L'Aquitaine constitue un véritable pôle d'information et de formation sur les pays du Sud et notamment le continent africain. RAFID souhaite concrétiser ce pôle à travers un réseau régional. L'intérêt de cette démarche est avant tout de trouver et de développer, à travers les rationalités propres des différents acteurs, des formes de coopération locale et de cohérence régionale, pour mieux exploiter les potentialités. En effet, la valorisation des efforts et des résultats de chacun, tout comme d'ailleurs la compensation des lacunes, dans un ensemble régional, peuvent passer par une logique de réseau.

3. Qui en sont les fondateurs ?

Le réseau est né de la constatation d'une interaction de plus en plus importante entre les disciplines qui ont choisi comme sujet d'étude ou comme champ d'intervention, les pays en développement et du désir des acteurs de ce champ de coordonner leurs actions et de mettre en commun leurs ressources. Ses fondateurs sont les responsables tant universitaires que non universitaires des unités de formation, des centres de recherche et des centres d'information et de documentation sur les pays du Sud présents sur le site de Bordeaux.

4. Quels sont ses objectifs pratiques ?

RAFID se propose :

  • de valoriser et de faire partager les ressources disponibles entre les acteurs régionaux qui travaillent sur et pour les pays en développement,
  • d'institutionnaliser ce pôle pour le développement dans la dynamique du Pôle Universitaire Européen de Bordeaux,
  • d'inscrire cette coopération des acteurs locaux dans une politique régionale,
  • d'afficher la place de la région Aquitaine dans la coopération Nord-Sud.

Il se présente donc comme un outil de coopération à plusieurs niveaux :

  • entre les centres qui y participent pour y développer des actions concertées, mener des projets communs et utiliser les ressources locales en bonne intelligence ;
  • avec d'autres réseaux, locaux comme le Réseau Aquitain pour le Développement et la Solidarité Internationale (RADSI), de ressources comme les réseaux documentaires spécialisés, de coopération et d'intermédiation scientifique et technique opérant sur le terrain, etc. ;
  • avec les instances régionales auxquelles il fournit une meilleure visibilité de l'engagement des acteurs locaux et des actions ;
  • avec d'autres partenaires, notamment européens, pour des échanges d'expériences, la conduite d'actions concertées et le partage des ressources.

5. Qui peut rejoindre le RAFID ?

C'est un réseau qui souhaite rassembler sur la base d'une adhésion volontaire :

  • les unités de formation présentes dans les universités , associations et autres instances éducatives, les organisations non gouvernementales et institutions internationales de coopération scientifique et culturelle présentes dans la région,
  • les centres de recherche, unités d'appui aux formations et surtout producteurs d'information scientifique et technique,
  • les centres d'information et de documentation sur les pays du Sud, fournisseurs de l'information spécialisée.

 
 
     
  © RAFID. 2004
Site développé par : Oliver Bertoncello (OBDC), Stéphane Pouyllau (CAK-CRHST-CNRS)
Collaboration technique : Centre de Documentation REGARDS-ADES-CNRS
Haut de page